Selon le bilan hebdomadaire de l’ARS, communiqué ce mardi 14 septembre, l’épidémie continue pour la 4ème semaine consécutive mais la tension hospitalière demeure élevée.

L’épidémie de coronavirus continue de régresser pour la quatrième semaine consécutive. La situation reste toujours critique au niveau hospitalier avec des indicateurs d’admission et de mortalité élevés, souligne toutefois l’Agence Régionale de Santé (ARS), dans son bilan hebdomadaire ce mardi 14 septembre.
 

La tendance à la baisse se poursuit avec 1 021 nouveaux cas la semaine dernière (contre 1503 nouveaux cas la semaine précédente), pour 13 127 tests réalisés contre 16 159 une semaine plus tôt.

315 personnes sont hospitalisées (445 il y a une semaine) et 100 en réanimation en soins critiques (contre 113). Le nombre de décès passe à 573 depuis le début de l’épidémie ( + 46 en une semaine) : 555 en provenance de Martinique, 10 en provenance de Guadeloupe, 1 en provenance de Saint-Martin, 6 en provenance de Guyane et 1 en provenance de l’étranger.

88 153 personnes vaccinées

Le taux d’incidence (pour 100 000 habitants) est lui aussi en diminution avec 285 nouveaux cas pour 100 000 habitants par rapport à celui de la semaine précédente (419/100 000 hab. entre le 30 et le 5 août). Le taux de positivité est également en baisse : 7,8 % en diminution par rapport à celui de la semaine précédente (9,3 %)

« Les taux de positivité et d’incidence sont en diminution pour un recours au dépistage également en diminution. Le taux d’incidence le plus élevé était enregistré chez les 15-44 ans, en particulier chez les 20-39 ans. Au niveau hospitalier, le nombre d’admissions tous services et en soins critiques étaient en diminution. Un excès de mortalité, tous âges et toutes causes de décès, est enregistré depuis la semaine du 26 juillet. Le variant Delta est majoritaire depuis la semaine du 2 août », précise l’ARS.

Au 12 septembre, 88 153 personnes disposent d’un schéma vaccinal complet (1ère et 2ème injections), soit 29,4% de la population de 12 ans et plus.

Mesures sanitaires

« Dans la perspective de la rentrée scolaire, la vaccination de toutes les personnes éligibles est primordiale et doit être associée aux autres mesures de prévention, notamment le respect des mesures barrières, la limitation des contacts à risque et le respect de l’isolement en cas de symptômes, d’infection confirmée ou de contact avec un cas confirmé », insiste l’ARS.

Et d’ajouter que « la combinaison des différentes mesures qui contribuent à la limitation de la transmission du SARS-CoV-2 peut avoir un impact important sur la dynamique des hospitalisations ».
September 14, 2021

Written by:

X
  • https://stream.rcast.net/67549
  • Radio Inter Tropicale
  • cat 1
  • http://198.27.68.65:8004/;
  • Radio Inter Tropicale